Le Karakalpakistan (littéralement : le Pays des Bonnets noirs) est une république, située à l'ouest de l'Ouzbékistan, qui a pris sont indépendance de l'ex-URSS en même temps que les autres pays de la région. Privé de ressources, il s'est fédéré avec l'Ouzbékistan mais conserve toutefois son parlement et son drapeau. Sa capitale, Noukous; possède un musée absolument extraordinaire, fondé par Igor Satvisky. Lui-même peintre et dessinateur, il participa, dans les années 50, à l'expédition archéologique menée par Sergueï Pavlovitch Tolstov qui avait découvert, dans les années 30, la civilisation du Khorezm, l'une des découvertes archéologiques majeures du XXe siècle. Il prend part à des tournées dans les villages du Karakalpakistan pour recueillir des spécimens de l'art populaire et se passionne pour cette tâche. Il s'installe à Noukous et durant dix ans collecte bijoux, tissus, éléments de yourte. Il rencontre à cette occasion de nombreux artistes peintres déportés en Asie centrale par l'URSS. Il commencera alors sa collecte des œuvres interdites par le système, entre autres toutes les œuvres d'avant-garde des années 20-30 sous le prétexte de les mettre à l'abri au milieu du désert. Il récupérera ainsi, y compris dans les goulags, 80 000 pièces dont plus 40 000 tableaux. La véritable découverte de ce musée, après l'indépendance, révolutionnera l'histoire mondiale de la peinture. Une (petite) partie de cette collection est proposée dans ce magnifique musée, dirigé par Marinika Babanazarova, ainsi que les collections, elles aussi exceptionnelles, d'art populaire.